pa-vignette-ronde-martine

 

Passion patrimoine

Deux mots que je me permets d’emprunter à une célèbre émission de télévision et qui définissent parfaitement mon parcours.

Passion

Passionnée du patrimoine, je le suis depuis toujours, à l’époque déjà lointaine, d’une autre émission que je suivais le dimanche soir avant de retrouver le lundi matin les bancs du lycée, c’était pour ceux qui l’ont connue «  Chefs-d’œuvre en péril ».

Changement de cap

Après une riche carrière dans l’enseignement, je suis revenue à mes «  premières amours  » grâce à l’amitié de deux guides-conférencières, Fabienne et Marie-Jo qui m’ont entraînée dans cette belle aventure il y a déjà 10 ans.

Formations

Formée au métier de guide-conférencier par la DRAC (Direction régionale des affaires culturelles) de Châlons-en-Champagne, je travaille pour le service du patrimoine de la ville de Sedan, le château fort de Sedan, l’Office de tourisme Charleville-Sedan en Ardenne et l’Office de tourisme des Portes du Luxembourg.

Cooptée et certifiée par ses membres, j’ai rejoint l’association ANCOVART (association nationale des guides-conférenciers des villes et pays d’art et d’histoire : créée en 1985, elle regroupe des guides-conférenciers qualifiés de toute la France, exerçant principalement dans les villes et pays d’art et d’histoire) en 2011. Et je participe activement aux journées de formation nationales et régionales.

J’assiste également aux cours décentralisés en région de l’École du Louvre (établissement d’enseignement supérieur qui donne des cours d’histoire de l’art, d’archéologie, d’histoire des civilisations) dont les thématiques sur l’art et le patrimoine contribuent à enrichir mes présentations.

Enfin, j’ai rejoint à leur demande les administrateurs de la Société d’histoire et d’archéologie du Sedanais, et les Amis du patrimoine de Mouzon afin de parfaire mes connaissances des territoires.

De belles rencontres…

Au fil des années, je me suis spécialisée, dans l’accompagnement de groupes sur plusieurs jours et parfois sur l’ensemble des Ardennes en m’efforçant toujours de leur faire comprendre la spécificité de notre territoire.

J’ai  eu le plaisir de guider des groupes très différents depuis des spécialistes comme les Anciens de la Bibliothèque nationale de France jusqu’aux dentellières du club du « fuseau de l’Ourchet » de Gembloux en Belgique, en passant par des étudiants préparant un mémoire ou tout simplement comme avec monsieur Bernard Jeanteur, un groupe d’amis ou des familles revenant sur les sentiers de leurs jeunes années.

Depuis la mise en place des commémorations du Centenaire de la Grande Guerre, à la demande de professionnels, j’ai écrit et créé plusieurs circuits de mémoire sur les lieux mêmes des combats :

« Destins de guerre » bénéficie du label  mission centenaire  : elle évoque les premières batailles d’août 1914 en pays sedanais.

« Noces rouges en Argonne » :  une randonnée sur les lieux des combats de juillet 1915 qui opposent Allemands et Français, et qui préfigurent une guerre qui s’enlise.

Médias

En participant à des émissions télévisées telles que «  Pourquoi chercher plus loin  » ou des documentaires pour Arte, France 2 et France 3, je concours à la promotion de ma ville et de mon département.

Pour moi, «  être guide  » c’est :

• savoir accueillir et impliquer les publics par le dialogue et l’échange
• transmettre ses connaissances
• faire connaître l’architecture et le patrimoine d’une ville et la spécificité d’un territoire dans toute sa diversité
• être un ambassadeur enthousiaste de ma région.

Mettre en œuvre toutes ces qualités, c’est faire œuvre de pédagogie et donner au public des clés de lecture rendant accessible à chacun un magnifique territoire : l’Ardenne.

Je fais mienne la profession de foi des membres de l’ancovart : être guide c’est garantir une prestation de qualité car «  Nous sommes tous professionnels de la médiation et de la valorisation de l’architecture et des patrimoines, au service de la culture et des publics.  »

Ce que ceux qui ont participé en disent

Voici les avis de ceux qui ont participé à des excursions en compagnie de Martine

Léon et Christiane Thiriez

« … nous en redemandons, une guide, gentille, souriante, efficace, amoureuse de son pays et de ses racines ! Merci. »

Claude Bouttier

« … Merci de m’avoir fait connaître cette belle région ! »

Monique Villeret

… Merci pour ce beau voyage au pays de mes ancêtres.

Anne Auer

… Merci pour ce très sympathique accueil

Jacques Jeanteur

… Pour Martine BELLOT qui a accompagné avec passion le voyage de la promo 52 des Centraliens. Cela lui a permis de mieux comprendre l’originalité de l’entreprise Jeanteur présente depuis 151 ans dans les Ardennes. Très cordialement.

Violaine

Je suis admirative et toujours très intéressée (Daniel aussi) par ce que tu fais pour faire vivre et voir Sedan sous un jour positif et rendre la nostalgie douce… mais pas que. En un mot, un mélange de sentiments qui font du bien et font réfléchir.